languages
Dear visitor; Welcome.
Linguistic Studies:
is particularly intended to be of use for students and teachers at all levels as well for members of the general public who wish to get Academic resources for the study of Foreign Languages .
---------------------------------------------------------
Registration will not take more than one minute,
GO ON!

languages

academic resources for the study of foreign languages
 
HomeRegisterLog in

Share | 
 

  Peut-on traduire la poésie?

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
langues
Admin
Admin
avatar


PostSubject: Peut-on traduire la poésie?   Fri 12 Aug - 19:47

Peut-on traduire la poésie?
Le fait de traduire un texte ne veut pas dire le reproduire. L’expression
française bien connue disant « traduire c’est trahir » n’est donc pas justifiée.
On peut considérer la traduction plutôt comme une approche. Il est pratiquement impossible de reproduire un texte équivalent exactement à celui de la langue d’origine.
Au travers d’une traduction, il est certain qu’un texte original perd quelques-unes de ses
particularités ayant plus ou moins grande importance. En outre, des significations différentes, ne correspondant pas forcément au texte original, peuvent apparaître dans une traduction.
Même les synonymes au sein d’une même langue n’ont jamais exactement le même sens.
De ce fait, il est impossible de trouver une concordance exacte entre les mots de deux langues différentes.
Les différences sémantiques syntaxiques et pragmatiques entre les langues rendent plus difficile le processus de traduction et exigent l’interprétation du texte original.
Pour cela, on ne peut pas considérer une traduction comme une paraphrase.
Les traducteurs doivent prendre de nombreuses décisions concernant les spécificités du texte original. Par exemple, lesquelles doivent-être prises en compte ou non et quels moyens linguistiques doivent être utilisés à cet effet. Umberto Eco («Presque la même chose en d’autres mots; A propos de la traduction » : 2006) démontre dans plusieurs exemples, comment ces décisions causent parfois de grandes différences entre le texte original et la traduction.
Ces restrictions et complications influencent plus fortement la traduction de la poésie que celle des textes en prose. En effet, si l’on met de côté les codes culturels et linguistiques, qui prévalent généralement dans les textes en prose, la poésie, elle, vit de sa musique. Elle trouve son sens à travers la codification et l’expression individuelle. La poésie brise les conventions linguistiques et incite à la réflexion. La performance est jusqu’à nos jours une dimension qui permet à la poésie de s’exprimer. La forme comprimée de la poésie génère une complexité supplémentaire.

La traduction peut-elle être justifiée?
Comment est-ce possible de capturer les sens multiples qu’une poésie peut contenir et de les rendre au mieux par le biais d’une traduction?
N’est-ce pas voué à l’échec de tenter de traduire de la poésie ainsi que les nombreux codes, qui lui sont propres?
Est-ce que traduire librement serait la meilleure manière de traduire de la poésie?
Ou bien s’agirait-il ici d’un genre poétique à part?
La traduction elle-même est généralement considérée comme une pratique littéraire secondaire, ou comme un support. N’est-ce pas le contraire en ce qui concerne la traduction de la poésie?
Ne devrait-on pas, au lieu de la considérer comme « un art secondaire », la voir plutôt comme étant elle-même de la poésie - sous certaines conditions?
Il est évident que la traduction ne représente pas un danger pour la poésie. Bien au contraire, celle-ci lui apporte une certaine inspiration. Il est même probable que la poésie elle-même, qui, comme aucun autre genre, vit grâce à sa langue et prononce l’Indicible, soit particulièrement proche du processus de traduction. Pourrait-on considérer le fait de traduire de la poésie comme une formation de poètes?
Comment la traduction est-elle vécue par les poètes? La traduction de la poésie livre-t-elle une contribution particulière à la compréhension de cultures « étrangères »?


TOPIC : Peut-on traduire la poésie?  SOURCE : Linguistic Studies ** http://languages.forumactif.org/
Signature : langues

Signature:
[You must be registered and logged in to see this image.]
Back to top Go down
http://languages.forumactif.org
 

Peut-on traduire la poésie?

View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
languages :: Translation.Traduction.Übersetzung.الترجمة.Vertaling.Перевод. :: Translation Journal.-
Jump to: